Harith al-Dari

Le cheikh Harith al-Dari, descendant d’un des plus célèbres dirigeants de la Révolution de 1920 contre les Britanniques, est considéré comme le chef spirituel de la résistance irakienne. Il est secrétaire général de l’Association des Oulémas Musulmans d’Irak et porte-parole du Front du Djihad et du Changement regroupant plusieurs organisations combattantes. Il vit en exil depuis 2006, poursuivi à Bagdad pour « incitation à la violence ». Le journaliste et opposant irakien Abdulilah al-Rawi s’est entretenu avec lui à Amman.

La suite via le site de G. Munier.