Source : Le Monde

L'armée britannique s'est retirée d'Irak en mai 2011 après huit ans de présence.

La Cour d'appel de Londres a donné raison, mardi 22 novembre, à plus d'une centaine d'Irakiens qui réclament l'ouverture d'une enquête indépendante sur les tortures dont ils affirment avoir été victimes de la part de militaires britanniques en Irak.

SUITE