Un Irakien tué par une patrouille de l'armée américaine, le 13 décembre 2003 à Bagdad.

Photo : Une patrouille us devant un civil irakien tué en 2003 (source : Le Monde + AFP/MAURICIO LIMA)

Le site américain wikileaks a rendu public plus de 400 000 documents de l'armée us en Irak pendant la période 2004-2009.

Ces rapports "d'incidents" révèle le quotidien d'une occupation qui sombre dans la violence et dont les civils ordinaires sont les victimes principales.

Les acteurs de la violence sont variés : les soldats us occupants qui tuent des civils dans le cadre de la lutte contre la résistance ; la "police" irakienne qui rafle et torture à grande échelle avec la complicité passive des occupants ; les mercenaires de type blackwater qui mitraille au hasard dans les rues...

Article du Monde