illustration sur http://www.dektat.net/fuckbush/bush_reptilian.jpg

Le 27 octobre 2008 le " parlement " irakien a approuvé " l’accord de sécurité " entre Bagdad et Washington. Cette approbation est l’épilogue temporaire d’une question centrale qui concerne les relations entre l’Irak et ses occupants.

Quand les Etats-Unis ont envahi le pays en 2003 sans l’accord de l’ONU, la question juridique de l’occupation a été immédiatement posée, mais, dès la fin des combats les principales puissances ont avalisé cette invasion par la résolution 1483 de mai 2003. L’occupation fut légalisée jusqu’au 31 décembre 2008. Cette échéance approchant le gouvernement Bush finissant devait trouver une solution pour prolonger son œuvre. Ce fut l’accord signé dernièrement.

Ce texte prévoit un retrait des forces combattantes américaines d’ici 2011. C’est pourtant loin d’être la fin de l’occupation puisque les Etats-Unis garderont, en sous-main, la haute main sur le pays…

Reste que 2008 marque d’une certaine façon la fin de puissance mondiale des Etats-Unis. La crise financière plus encore que le coût de l’occupation est un abîme sans fond pour Washington qui a perdu son statut de superpuissance.

la suite sur : http://quefaire.e-monsite.com/rubrique,l-irak-en-2009,256682.html