Source : AP Bagdad ; fiabilité : élevée

L'année 2007 est l'année la plus meurtrière pour l'armée us en Irak : le 5 novembre 850 soldats américains ont été tués depuis janvier 2007 soit autant que pendant l'année 2004, année la plus dure pour les occupants.

En 2007 les forces américaines en Irak n'ont jamais été aussi importante : 165 000 hommes qui, depuis quelques mois, s'exposent à des bombes ou des fusillades pour "rétablir la sécurité" suite aux violences communautaires en hausse après février 2006.

Pourtant, depuis le mois d'octobre 2007 le nombre de soldats tués est en forte baisse : "seulement" 36 militraires tués en octobre 2007 (65 en septembre, 88 en août). Cela est dûe à la suspension des actions armées de la milice chiite de M. al-Sadr et aux affrontements entre Sunnites.

Rappels :

2003 : 486 soldats us morts en Irak

2004 : 846 soldats us morts en Irak

2005 : 844 soldats us morts en Irak

2006 : 821 soldats us morts en Irak